• Miss Kittin (de son vrai nom Caroline Hervé, aussi connue sous le pseudo de Plastikgirl) est une DJ de la scène Techno originaire de Grenoble où elle est née en 1973. Elle fait partie depuis plusieurs années des artistes français réputés à l'étranger.

    Ancienne élève de l'École Supérieure d'Art et de Design d'Amiens, Miss Kittin se met au Djing dans les années 1990 et ses premiers vinyls sont ceux de Richie Hawtin, Autechre, ...

    C'est l'époque des premières raves, Miss Kittin rencontre Liza'N'Eliaz, Sextoy, etc. Puis collabore avec un autre grenoblois The Hacker (Michel Amato) co-fondateur du label Goodlife. Ils sortent des EP : gratin dauphinois, Tekmics Dicks, Vaudeville et ne tardent pas à signer chez DJ Hell. Celui-ci joue déjà un club tape de leur titre démo Frank Sinatra. Fondateur du label allemand International Gigolo Records (associé au français David Caretta), DJ Hell sort leur EP Champagne en 97, et DJ Westbam clôt bientôt la Love Parade avec leur titre 1982 devant un million de personnes.

    Après une tournée européenne, Le First Album de Miss Kittin & The Hacker sort en 2001. Ses morceaux sont froids, stricts et efficaces, proches de la New wave synthétique, percussifs, répétitifs, et dansants, directement issus de l'EBM (The Neon Judgement, The Young Gods), la New Beat, la Techno, en particulier celle de Detroit (Drexciya) et l'Electronica (Dopplereffekts).

    Ce sont les prémices de l' Electroclash /disco-trash qui réunissent tous ces courants sur un rythme soutenu et provocant. Les paroles sont crues, et glaciales, innocentes et désabusées à la fois. Ce style de musique assez radical arrive un peu trop tôt pour la France qui n'a pas encore pleinement entamé son revival années 1980 ni celui du rock. Adoptée par la scène underground genevoise (Mental Groove) pendant 4 ans, Miss Kittin n'étonnera personne lorsqu'elle s'exile à Berlin, ville où est né ce genre de Techno, minimaliste, propre et trash à la fois. Il n'est pas étonnant que certaines de ses chansons, comme 1982 ou Frank Sinatra, soient devenues des références de la musique électronique.

    Via la scène de Berlin, le réseau de Djing allemand, et ses titres hypnotiques, Miss Kittin devient une égérie de la scène Techno underground et du milieu de la mode. Elle est sollicitée pour de nombreux duos, avec Felix da Housecat, Sven Vath, Goldenboy... En 2002, elle a aussi sorti une compilation de musique Techno sous son propre nom (Miss Kittin On The Road), puis un autre mix fait maison sur lequel elle pose sa voix parlée en racontant sa vie et sa musique (Radio Caroline vol.1. Son implication très personnelle dans ses œuvres est une véritable marque de fabrique, décriée tout comme adulée.

    Elle s'envole pour une tournée américaine avec The Hacker. Un clip de 1982 tourne sur MTV, des prestations live sont également retransmises.

    Elle revient avec des chansons dans ses cartons, et s'entoure alors de producteurs allemands : Tobi Neumann et Thies Mynther aka "Glove". Elle crée son label Nobody's Bizzness et son second album : I Com est représentatif de toutes ses influences : Electro, Techno, Ambient, Techno minimale, Deep House, Miami bass. Les arrangements sont soignés et sonnent IDM (lié à l'experimental), avec toutefois un son et une attitude plus rock et glam-rock, le tout dans un format de chanson pop (couplet-refrain), vaste ensemble d'ingrédients propres à l'electro-clash. The Hacker signe néanmoins un titre sur cet album (Soundtrack of Now), qui sera nommé aux Victoires de la musique 2005 car publié sur une major.

    Son titre Rippin Kittin (featuring sur un morceau de Goldenboy) est remixé par Ellen Allien, 1982 sort sur une compilation, dans une version remixée par Vitalic, tandis qu'elle remixe elle-même Alles Sehen d'Ellen Allien. Elle collabore également avec Steve Bug, notamment sur Painkiller.

    On peut la retrouver sur plusieurs DJ Set, au festival Scopitone à Nantes en (2005), aux Nuits sonores de Lyon en 2006 et 2007, jusqu'au Volar de HongKong ou encore le Womb de Tokyo. Vitalic se produit de temps en temps avec elle comme au Fuse Festival (Bruxelles), ou au Printemps de Bourges. La consécration pour Miss Kittin arrive en 2006 avec la sortie du live de son set au festival Sonar à Barcelone, publié à nouveau sur une major. Pour la première fois, elle remixe ses propres titres tels que Requiem for a Hit, Stock Exchange, Happy Violentine, parmi des morceaux d'Aphex Twin, Modeselektor, Boom Bip... Sa voix pop haut perchée, en delay sur des passages ambient et electronica contrastent avec les morceaux plus techno ou miami bass, et rendent cet album plus accessible, la faisant ainsi connaître auprès d'un plus large public. A peine quelques mois plus tard, elle sort également sur le label londonien Resist une compilation de deux CD mix lié au club Bugged Out.

    site internet

    votre commentaire
  • Djinxx, de son vrai nom Karim Sahraoui, est un DJ et producteur de musique électronique français. Sans être lui-même de Detroit, son style personnel se rapproche de la Techno de Detroit. Il est le fondateur du label Mezzotinto.

    site internet


    votre commentaire
  • DJ Goldfingers (DJ aux doigts d'or) est un DJ et producteur de hip hop.

    Il découvre le rap en écoutant Dee Nasty sur Radio Nova. Adolescent, il apprend à mixer avec son ami danseur Xavier, tout en gravitant autour du groupe de danse Aktuel Force et en s'intéressant à la danse, au graffiti, au rap. Mais ce sera finalement dans le DJing qu'il persévèrera.
    En 1992 à la faculté de Seine Saint-Denis, où il proposait un set lors d'un festival, il rencontre Busta Flex avec qui il se lie d'amitié au point de devenir son scratcheur attitré sur la scène. À partir de 1995, DJ Goldfingers publie plusieurs mixtapes et en 1997 fonde avec DJ Kost, DJ Poska et DJ Doze le collectif de djs la face B, plus tard renommé Double Face et commence à s'associer à Lord Chamy avec qui il travaille ses compositions.
    De 1998 à 2000 il présente "Hip-Hop Show" sur Ado FM, ensuite il présente une émission avec DJ Kost sur Skyrock et plus tard encore sur Radio FG avec DJ Doze et Toy.

    site internet

    votre commentaire
  • Tout a commencé pour Reego dans son 94 où par diverses rencontres il se lance dans la passion musicale avec une premiere influence dancehall vehiculée par la montée des soundsystems du debut des années 90. Tout d'abord Selector avec son ami Daddy S il apprends petit a petit a develloper sa passion qui l'entrainera providentiallement vers le hiphop et la culture du turntablism. En 1995 l'essor du rap français et la rencontre de son futur binome de production Doltz le poussent vers le rap. En 1996 il s'associe a Mickael Quiroga deja animateur sur media tropical pour animer avec lui la tranche hiphop du dimanche apres midi sur l'antenne.Ils y invitent tous les artistes possibles pour des prestations live et leur promotion. En meme temps la production se precise,il rencontre le groupe de RaggaHiphop Soundkail ainsi que le groupe de rap Funkdakika, un collectif en eclora,la Fazteknyc. En 1997 ce meme collectif decide de produire une compilation qui ne sortira malheureusement jamais.Ils avaient reunis a l'epoque de nombreux artistes qui feront ensuite les armes du rap francais (Mafia k'1 fry,La brigade,les specialistes).cette meme année Mickael Quiroga invite Reego a participer au 1er show hiphop live sur une radio nationale,check ça sur Fun Radio.C'est là qu'il rencontre Mosko et qu'ensembles ils finiront l'année 1997 sur l'antenne. check ça aura vu avec Reego&Mosko s'enchainer toute la creme du rap francais ainsi que de nombreux americains en liveMobbDeep,LLCooLJ,O.D.B,jungle brothers,gravediggaz,alfonzo hunter,boyz2men,ainsi que la quasi majorité des artistes de rap francais les plus cotés de l'epoque ou en devenirRohff,Kery James,Mafia k'1 fry,Ali,Pit Baccardi,oxmo puccino,La Brigade,D.Abuz,iam,Afrojazz,Lord Kossity,Raggasonic et bien d'autres.Ils seront les premiers sur une antenne nationale a organiser 2 nuits entieres consacrées au hip hop et a la prestation live de tous ces artistes en freestyle geant toute la nuit. l'émission s'arrete fin 1997 et il rejoint l'equipe de la libre antenne de Fun Radio avec Max et le Starsystem dans un premier temps pour la matinale de l'été 1998 puis le soir ou le starsystem ou l'equipe retrouve sa case horaire du soir.Reego fut le spécialiste internet des mythiques Débats de Gerard.il quitta Funradio en 1999. A coté Reego continue la production et travaille avec Doltz sur la preparation de l'album du Soundkail.Apres avoir gagné le concours BACKSTAGE/BMG,participé aux qualifications nationales du concours de l'eurovision et gagné le concours Garance leur permettant de faire l'ouverture du Garance Reggae Festival,Soundkail part en tournée pour la promotion de leur album Racaille Soundsystem en premiere partie de Jacky & BenJ,le groupe aura fait enormement de premieres parties en france dont celles de Anthony B,Red Rat,Nuttea,Mr Vegas,Les Gladiators,Assassin. La promotion de l'album et les concerts evoluent jusqu'en Pologne ou ils entrent en contact avec un groupe rap trés coté de Varsovie;W.W.O et leur collectif Zip Squad.Ils entameront ensemble plusieurs tournées dans la pologne avec entre autres le groupe Us Onyx.

    site internet


    votre commentaire
  • Laurent Hô est un musicien français qui s'est fait connaître dans le milieu de la techno hardcore en tant que DJ, musicien, et fondateur du premier label hardcore français Epiteth rec., il a aussi créé UW (division indus)et ANLX (division techno) en 1996.

    Il a composé 5 albums, mixé 3 CD et sorti une trentaine d'EP sous différents pseudonymes selon le style de musique électronique tel que Ingler (techno hardcore), Audiodrama (techno), HO.EXE (indus), Carla Elves (Electronica), Auto Tropp (avec Benoît Bollini) , Neroptic (avec Radium) sur ses propres labels et sur des labels a l'etranger comme Industrial Strength, Shockwave, Six Sixty Six, Headfuck, Zero music...

    Ses styles musicaux vont du plus dur au plus doux : Hardcore, Hardtechno, Techno, Electro et Electronica.

    Il a aussi co-fondé le label UWe qu'il a quitté en 2004.

    Proche du milieu des raves à la fin des années 1990, il se produit principalement en club dans toute l'Europe. Il mixe de l'electro/techno depuis plus de 5 ans, et est résident au Rex club à Paris.

    Il compose aussi des pièces plus calmes, plus électronica ou conceptuelles comme par exemple un sablier musical où chaque morceau a une durée très précise (cuisson d'un œuf, des pâtes, ...).

    Designer industriel de formation, il s'est specialisé dans le design graphique en signant plus de 80 pochettes de disques. Il fait maintenant partie du label Modulo.

    site internet

    votre commentaire